Deux jeunes de Lévis accèdent à la finale internationale de la Dictée P.G.L.

Kathleen Gosselin et Roberto Genest, deux élèves du niveau 6e année résidant à Lévis, ont terminé respectivement en première et troisième position aux épreuves régionales de la Dictée P.G.L.

Kathleen Gosselin fréquente l’École Saint-Joseph (secteur Lauzon). Quant à Roberto Genest, il étudie à l’École des Moussaillons (secteur Pintendre). En deuxième place, on retrouve un élève de l’École l’Étincelle, à Thetford Mines. Ce sont nos trois finalistes régionaux qui méritent ainsi l’accès à l’étape ultime, celle de la Dictée P.G.L qui sera présentée à Montréal, le 23 mai prochain.

Le samedi 26 mars, près de 70 élèves de 5e et 6e du niveau primaire, provenant d’autant d’écoles de la région Chaudière-Appalaches, participaient à la dictée régionale dans le gymnase de l’École La Martinière du secteur Saint-Nicolas, à Lévis.

Un ex-directeur de cette école, Michel L’Hébreux était le lecteur de la dictée coiffé du titre Apportons de l’eau au moulin. La délégation régionale regroupait 44 filles et 24 garçons. Malgré l’avantage mathématique aux filles, deux des trois finalistes sont des garçons.

La gagnante de l’étape régionale, Kathleen Gosselin a témoigné avoir été très surprise. Elle n’a fait que deux fautes. C’est au terme des courtes dictées de départage qu’elle a mérité le titre. Elle a confié avoir dû travailler pour réduire l’effet de son stress. N’ayant pas rien fait de spécial pour se préparer à la dictée régionale, Kathleen n’en prévoit pas non plus pour l’étape de la dictée PGL internationale.

Quant à Roberto Genest, il se dit fier du résultat. Il dit lire beaucoup ce qui l’aide à se doter d’un bon vocabulaire. Il a lu les cinq premiers tomes de la série Harry Potter.

Retombées intéressantes
Directeur général de la Fondation Paul Gérin-Lajoie et fils de l’ex-ministre de l’Éducation, François Gérin-Lajoie était présent à l’événement régional. Il a exprimé son étonnement, mais surtout sa joie devant la popularité croissante que connaît la Dictée PGL.

L’événement génère des revenus appréciables au profit d’œuvres que soutient la Fondation Paul Gérin-Lajoie au Niger, au Sénégal, au Mali et en Haïti. On y supporte les fondements et valeurs de l’Environnement